Beauté divine : Du sacré au profane

Un pschitt de parfum dans le cou, un massage aux huiles parfumées, des soins du corps ou des cheveux… tous ces gestes anodins trouvent leur source dans des gestes ancestraux parfois liturgiques. Le parfum est leur fil conducteur et les marques se … CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR LIRE L’ARTICLE #beauté
beaut

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :